Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/06/2021

09/06/2021 - ROSANS, la Montagne de Raton toujours plus haut avec MARTINE.

20210609 Rosans 36.jpg

ANITA et ses belles photos

https://u.pcloud.link/publink/show?code=VZmuwMXZAy8EAOFqt...

Une photo bien révélatrice : Aucune hésitation.jpg

Le village de Rosans à l'entrée des Hautes-Alpes se situe assez loin d'Orange, mais le fait de remonter les magnifiques gorges de l'Aygues est un spectacle en soi et permet d'oublier le temps.

La randonnée s'élance du petit hameau de Raton, les premiers hectomètres sont gentillets en suivant une sympathique piste. Les choses sérieuses commencent à l'entame d'un petit sentier sur la droite, toutefois il n'y a pas de quoi inquiéter MARTINE et les 5 randonneurs qui l'accompagnent, le Col de la Fromagère est rapidement atteint, une petite pause est marquée devant les premiers paysages qui se découvrent.

Nous empruntons un pseudo-replat qui en fait permet de grapiller encore bien des mètres de montée. MARTINE indique un nouveau changement de direction qui par de sévères pentes va nous amener au chemin de crête de la Montagne de Raton. Tout au long du parcours ANITA ne manque pas de s'intéresser à la floraison, sa vedette du jour étant la gentiane, du côté animalier un beau batracien et de belles fourmilières.

Qui dit chemin de crête signifie panoramas grandioses, et une fois de plus, pour notre plus grand plaisir, MARTINE se montre incollable sur le nom de toutes les montagnes environnantes. Quelques mètres plus loin nous marquons la pause de midi, encore plus que notre repas ce sont surtout tous ces horizons grandioses que nous savourons sans modération.

En début d'après-midi, nous longeons cette crête un long moment, quelques failles sont impressionnantes, et sans trop s'avancer nous réalisons la hauteur des falaises côté nord. Parvenus au Pas de Pousterle, c'est vraiment à regret que nous quittons ce chemin enchanteur en entamant la descente qui mettra encore plusieurs kilomètres pour nous ramener aux voitures.

Un grand merci à MARTINE qui a su, une fois plus, nous en "mettre plein la vue" dans le sens le plus noble de l'expression.

 

https://www.sisteron-buech.fr/fr/patrimoine-naturel/monta...