Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/01/2020

22/01/2020 MARIE-FREDERIQUE nous mène dans les hameaux de SABRAN

20200122 Anita.jpg

Le récit photographique d'ANITA

https://my.pcloud.com/publink/show?code=VZ2WQ2kZ6B8Vr526X...

20200122 DSCN0573.JPG

Les photos de GUY pour nous ravir 

https://photos.app.goo.gl/Qy2jLw4kbQMBVhAW9

Pleuvra ou ne pleuvra pas ? Encore une fois, il fallait savoir interpréter la météo, c'est ce que MARIE-FREDERIQUE aura parfaitement su faire. Hormis quelques gouttes inoffensives, rien à signaler côté ciel.

Nos premiers pas nous mènent à Boussargues, un "sous-hameau" du hameau de Colombier, quelques instants de pause nous permettent d'apprécier la vue. Nous comprenons déjà une des particularités de Sabran, cette localité résulte de la réunion de 8 hameaux eux-mêmes constitués d'une multitude de petits lieux-dits.

La température étant un peu fraîche, nous repartons d'un bon pas pour nous réchauffer. Un peu loin, nous arrivons à Cadignac, le plus petit des hameaux, difficile d'ignorer que nous traversons un monde viticole.

Le parcours se poursuit sur de paisibles chemins, la pente ne semble jamais sévère, mais en fin de journée le dénivelé atteindra quand-même 400m. Peu à peu, nous nous sommes rapprochés de Sabran-bourg, toutefois avant d'y parvenir, MARIE-FREDERIQUE nous offre une petite variante en passant par le parcours de santé, quelque uns en profitent pour s'y distraire.

Nous reprenons notre véritable itinéraire, et soudain … miracle, c'est l'apparition de la Vierge, en fait nous allons bientôt atteindre les ruines du château de Sabran où cette Vierge domine la Chapelle Ste-Agathe, ce sera le lieu reposant de notre pause de midi. C'est ici que MARIE-FREDERIQUE nous conte l'histoire de l'illustre famille Sabran : gloire, splendeur et fin plus anodine.

En début d'après-midi, notre avance semble bien facile, nous bénéficions d'une très longue descente toute en douceur. Arrivés à Combe, nous nous dirigeons vers la Chapelle St-Julien, le deuxième joyau de notre randonnée, ce monument a bénéficié d'une admirable restauration. Un petit cimetière est accolé, quelques riches tombes y sont visibles.

Les derniers kilomètres nous font passer à côté de Colombier, et nous retrouvons les voitures.

Un parcours qui semblerait être simplement quelque part dans le Gard, mais tu as su en faire ressortir toute une richesse historique insoupçonnée. Un grand merci à toi MARIE-FREDERIQUE.

Quelques pages d'Histoire :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sabran_(Gard)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Maison_de_Sabran

http://www.sabran.fr/decouvrir-sabran/les-hameaux.html

https://www.musesethommes.fr/patrimoines/chapelle-castral...

https://monumentum.fr/ancienne-eglise-castrale-sainte-aga...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Chapelle_Saint-Julien-de-Pi...