Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/10/2021

15/10/2021 - MAURICE nous conduit en contrée séguritaine.

20211015 Séguret.jpg

JACQUELINE notre photographe

https://photos.app.goo.gl/Kiwwbc27CeqKPYMm8

Les mots de MAURICE.

Au départ de Séguret, il n'est pas très facile d’ innover….

Pour sortir un peu des sentiers battus, nous choisissons de tourner le dos au village et cheminons un moment sur la petite route de « derrière le château » avant de prendre un sentier qui grimpe dans la garrigue.

Nous débouchons sur un chemin bordé de vignes qui passe devant le caveau du « domaine de Mouchon ». Beaucoup de monde en pleine dégustation ; l’ endroit est beau et accueillant. Ce n’est pas l’envie de nous arrêter qui manque mais la rando ne fait que commencer….

Après une légère descente, le chemin débouche sur une large cuvette plantée de vignes. La vue très dégagée est plaisante. Nous poursuivons ensuite jusqu'au petit hameau Franchieux bordé de vignes.

Nous nous amusons à franchir un (tout petit) ruisseau qui nous permet de rejoindre le GR4. Le plus dur reste à faire : une montée un peu raide sur ce GR4.

Pour terminer, il ne nous reste plus qu’à descendre tranquillement jusqu’ au parking .

Malgré un dénivelé un peu plus important qu’annoncé, la bonne humeur des participants n’a pas été entamée !

 

La chronique de JACQUELINE. 

Temps tout à fait adéquat pour une randonnée d'après midi. Les oiseaux partagent notre allégresse et avec plaisir nous entendons leur gazouillis. Maurice a débuté sa sortie avec quelques exercices pour délier nos épaules se gardant d'échauffer nos genoux la randonnée saurait vite le faire. En effet le début est tout en montée. Nous l'abordons tranquillement donc sans peine.

A la cave devant laquelle nous passons Maurice retrouve la joyeuse bande vue lors de sa reconnaissance. Ils finissent leur repas profitant des chauds rayons de soleil d'octobre. Puis nous voici dans les bois et bientôt nous apercevons en haut d'une colline une petite chapelle isolée et tout aussitôt le village de Rasteau.  Quelle belle vue !

Nous progressons, bien sûr les discussions vont bon train  malgré les montées  abordées. Et nous voilà devant une rivière qu'il nous faut traverser. Bénéficiant de l'aide de Maurice et Roger le groupe franchit le cours d'eau assez aisément. Mais voilà on dirait que de l'autre côté se présente une montée plutôt raide. Maurice, rassurant, précise qu'elle est très courte. Alors  nous nous engageons alertement. Mais elle est rudement longue cette courte montée ! Maurice se régale de nous avoir un peu trompés, mais il ne fallait pas faire peur aux randonneurs. Et notre peine est récompensée. Devant nous s'étalent au loin les villages de ROAIX et RASTEAU.

L'arrivée aux voitures est donc proche. Un grand merci à Maurice qui nous a admirablement mené par un dédale de sentiers divers. Nous sommes enchantés de notre randonnée ensoleillée et au retour la vue sur le village de SEGURET, sur les Dentelles de Montmirail et SABLET a encore embelli cette sortie. Un grand merci à Maurice le coquin qui nous a fait faire un dénivelé de 320 m sur 7,700 km. Et tous étaient contents de leur exploit.