Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/05/2022

11 mai 2022. La Montagne de Chamouse avec MARTINE. Une randonnée qui atteint des sommets en altitude ... et surtout en qualité.

20220511 Somecure.jpg

Les photos de JOSIANE

https://photos.app.goo.gl/VP1AAtWXpmuyTWCJ8

celles de l'ami PHILIP

https://1drv.ms/u/s!AmWvKGXRkLbNpHWutfIEM_-w6ioe?e=gHTIFH

et pour finir celles de JEAN MICHEL

https://photos.app.goo.gl/B78bAQS7kp2Hwr9ZA

Depuis Violès, nous n'avons eu de cesse de remonter le cours de l'Ouvèze pour parvenir à notre destination de ce matin Somecure, un tout petit hameau où justement cette rivière prend sa source. Les quelques maisons présentent de belles maçonneries de pierre, mais c'est surtout la petite Chapelle St-Pierre qui retient notre attention, nous prenons le temps de l'apprécier étant donné que la randonnée démarre devant.

Notre marche débute vers 9h15 sous un soleil magnifique, tenue légère de mise la fraîcheur matinale s'étant estompée depuis un bon moment, sans oublier que MARTINE nous engage dans un chemin qui prend déjà de l'altitude, toutefois les pentes ne seront jamais sévères et le parcours restera agréable sous les pieds.

Dès la sortie du hameau, le minéral se met en spectacle avec ces falaises de marnes et leurs fascinantes fissures en parallèles si typiques. Autre particularité qui se remarque, c'est le relatif retard de la floraison dû à l'altitude des lieux, Somecure se situant à presque 800m.

Si le cheminement à travers bois s'avère toujours aussi plaisant, les ouvertures végétales nous réservent des panoramas de plus en plus grandioses au fur et à mesure de notre élévation. Bien évidemment tous les randonneurs reconnaissent le Ventoux, les 3 Becs et le Grand Delmas, mais lorsqu'on se demande quel est le nom de tel ou tel sommet, là invariablement MARTINE répond à chaque interrogation avec une précision qui nous surprendra toujours, c'est incroyable, les Baronnies (et bien d'autres endroits d'ailleurs) n'ont vraiment aucun secret pour elle.

A ces altitudes qui ont largement dépassé les 1000m, en dehors des bois nous sommes frappés par les pâturages bien verts et généreusement fournis. Une grande et sérieuse discussion s'est engagée sur le monde animal et plus précisément sur l'ordre des rongeurs, écureuil contre rat, finalement un terrain d'entente est trouvé, pour ALAIN nous aurons le rat des pins et pour ARLETTE l'écureuil des villes, tout le monde est content.

Cette randonnée nous a déjà tellement ébahis qu'elle pourrait se terminer à présent et nous serions plus que satisfaits, mais ce serait mal connaître MARTINE qui n'a pas fini de nous stupéfier.

Quels superlatifs pourrait on employer lorsque nous parvenons la ligne de crête de la Montagne de Chamouse ? Nous sommes réellement fascinés par toutes ces montagnes environnantes et ces profondes et heureuses vallées, toutes ces beautés à contempler sous un soleil si superbe, pas la moindre brume pour altérer la pureté de l'air.

Cette magie s'étendra sur plus d'un kilomètre, l'altitude allant de 1400m à 1532m au point sommital, les falaises côté nord-est sont des plus impressionnantes. Cependant un détail va nous interpeller lorsque nous longeons une faille parallèle à la crête, certes aucun danger aujourd'hui, mais cela laisse supposer que quelques mouvements telluriques finiront par ouvrir complètement cette faille avec un fracas colossal dans un futur non déterminé, l'échelle géologique étant le million d'années.

La joyeuse pause de midi est observée un peu plus loin, un nuage farceur nous mettra à l'ombre quelques minutes.

En début d'après-midi, le Col d'Izon est suivi d'une nouvelle mais courte montée. Le chemin en crête étant strictement, durant un certain temps, orienté est-ouest, les étourdis en profitent pour mémoriser : ubac côté exposé nord, adret côté exposé sud.

Le splendide Ravin de Chantaour va nous ramener à Somecure pour finir cette randonnée.

Un grand merci à toi MARTINE, mais où t'arrêteras tu dans la magnificence de tes randonnées ? Toujours plus beau, toujours plus haut dans le ravissement.

zz JMLWM arial vert.jpg