Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/01/2022

Dimanche 30 janvier 2022. ALAIN et ANITA nous surprennent toujours.

20220130 Méthamis.jpg

ANITA partage ces quelques photos

https://u.pcloud.link/publink/show?code=VZ02YcXZ5cMnLxvMF...

Incroyable scénario météorologique ce matin, nous partons d'Orange avec un thermomètre qui affiche une relative douceur +7°C avec un mistral assez soutenu. Peu avant d'avant d'arriver à Méthamis, on se rend compte qu'il y a du givre dans les champs, preuve qu'il y a eu température négative au lever du jour … mais peu de vent, d'ailleurs MARTINE nous avait donné l'information du gel dans ce secteur. Toutefois une constante pour toute la journée, un beau ciel bleu qu'aucun nuage ne viendra contredire, en cours d'après-midi le réchauffement sera très net.

Pour commencer ALAIN nous mène vers le haut du promontoire de Méthamis jusqu'à l'Eglise St-Pierre et St-Paul, le parvis ne manque pas de nous impressionner avec son double escalier d'accès. Après ce préambule culturel, le groupe quitte le village par le côté nord en empruntant une descente bien prononcée, la vue est réellement spectaculaire sur les gorges de la Nesque.

Au terme de cette descente, ALAIN nous fait remonter quelques temps le lit de la rivière (à sec comme souvent), la blancheur des galets est déjà une particularité de ce cours d'eau en temps ordinaire, aujourd'hui le givre accentue cette apparence. Les baumes creusées par l'érosion dans les falaises apporte une touche complémentaire à ce paysage saisissant.

Désormais, il est temps de s'éloigner de la vallée et d'amorcer les premiers dénivelés, ANITA nous incite à nous retourner parfois pour admirer Méthamis qui se détache de plus en plus. Là où le soleil parvient au sol, le givre disparait rapidement et l'eau qui fait place rend le chemin un peu "patouilli-patouilla", ce sont les aléas. Le Ventoux devient omniprésent avec sa face sud où il n'y a pratiquement plus de neige.

Lorsque nous remontons le Ravin du Petit Collet ("Petit" par le nom, mais qui est bien raide), ANITA indique l'emplacement d'une ancienne charbonnière et des ruines de la maison adjacente, elle évoque également le circuit des charbonnières.

Quelques distances sont encore parcourues avant qu'ALAIN marque la pause de midi à la Cabane du Veau, appellation qui restera mystérieuse puisque point de cabane. Des petits délices ponctuent cet agréable moment de détente.

L'après-midi nous mène près du Jas de Cabissole en passant par la partie supérieure de la Combe des Nisardes, la piste de la Fuste s'ensuivra, la descente du Ravin de Crespion se termine sur la partie basse de la Combe des Nisardes. ALAIN commence à nous rapprocher de Méthamis, mais c'est ANITA qui nous offrira un dernier regard sur les gorges de na Nesque juste avant notre arrivée aux voitures.

Encore une journée bien riche, une nouvelle randonnée qui nous aura comblés, mais où "vont-ils chercher tout ça nos animateurs" ? Un grand merci à ALAIN et à ANITA.

zz JMLWM arial vert.jpg

 

Autres :

https://www.provenceweb.fr/f/vaucluse/methamis/methamis.h...

https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9thamis

https://www.provenceguide.com/patrimoines-culturels/mont-...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Nesque

ANITA en parlait :

https://www.francebleu.fr/emissions/rando-vaucluse/vauclu...