Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/11/2021

10/11/2021 - ROUSSET LES VIGNES, DEDE toujours aussi généreux.

20211110 Roussette les Vignes.jpg

Un triplé de photographes bien complémentaires :

BRIGITTE

https://photos.app.goo.gl/AQtv3txNxdFHRDie7

JOSYANE

https://photos.app.goo.gl/ieCY9aWDzedaHUNR8

JEAN MICHEL

https://photos.app.goo.gl/rPmoAi2JmJDG6bAR6

Ce matin, l'incertitude météorologique souhaiterait nous accabler au départ d'Orange, mais c'est mal connaître DEDE qui a finement étudié les prévisions sur St-Pantaléon, nous partons en toute confiance et à juste titre puisque seules trois gouttes de pluie insignifiantes se manifesteront en cours de matinée.   

La première partie du parcours nous mène de St-Pantaléon à Rousset-les-Vignes, le chemin s'élève par des pentes relativement douces. Rapidement DEDE nous désigne au loin dans le paysage la Chapelle Notre-Dame de Beauvoir. Des falaises de grés apparaissent à proximité de notre route, une étrange érosion les a laminées à l'horizontale.

Sans prévenir, juste après la colline de la Garenne et au moment d'aborder la descente, Rousset-les-Vignes apparaît, l'effet est immédiat, nous tombons sous le charme de ce magnifique petit village drômois, et nous ne serons pas déçus lorsque nous y serons pleinement.

Le bourg reste empreint de son esprit médiéval, il s'est érigé autour de son château, du prieuré et de l'église. A l'intérieur de cette dernière, nous découvrons l'ancien mécanisme de l'horloge, un vrai bijou. DEDE attire notre attention sur une borne géodésique au sortir de l'église. Les petites ruelles, passages couverts et portes rustiques en bois ne cessent de retenir l'attention.

Au moment de quitter le village, nous croisons un habitant et le félicitons d'habiter dans ces lieux, heureux hasard nous avons en face de nous le maire, quelle aubaine, cet homme charmant ne manque de nous instruire, il est intarissable et heureux, il nous apprend que la moitié du village sert de résidence secondaire, à des Belges notamment.

Lorsque la randonnée reprend ses droits, nous voici au pied du Chemin de Croix qui en 14 stations nous mène à la Chapelle Notre-Dame de Beauvoir. Au terme de cette belle montée, DEDE toujours "aux petits oignons" pour nous, propose la pause de midi à cet endroit, panorama incomparable. Petite particularité dans la plaine, les fumées d'écobuage ne parviennent pas à s'élever et s'étendent en de vastes nappes brumeuses.

Au moment de repartir, le soleil perce plus que brièvement la couche de nuages, d'ailleurs peu l'auront remarqué.

Tout au long de notre descente et sur la suite du parcours, la Chapelle demeura visible comme si nous ne devions pas l'oublier.

Rappelons que nous sommes en automne, alors qu'au cours de la matinée JEAN PIERRE se désespérait du peu de champignons visibles, soudainement il nous surprend en se déchaînant dans une cueillette effrénée, son sac se remplit à vitesse grand V de lactaires délicieux et de pieds de mouton, on le sent satisfait.

Le chemin au relief apaisé qui nous reconduit vers St-Pantaléon est bordé de vignes, hormis les couleurs automnales, nous remarquons les œuvres d'un vigneron qui a agrémenté les lieux avec toutes sortes de petits décors, une belle initiative, ne passent pas non plus inaperçus des perchoirs pour attirer les abeilles.

Au moment de nous quitter, nous remercions chaleureusement DEDE qui une fois de plus a su nous choyer avec tous ces chemins, ces curiosités et cette généreuse attention à notre égard.   

zz JML vert sur blanc.jpg

 

 

Quelques renseignements :

https://www.grignanvalreas-tourisme.com/notre-destination...

https://www.dromeprovencale.fr/patrimoine-culturel/rousse...

https://www.belleseglises.com/fr/eglises/eglise-saint-may...

https://cartepatrimoine.ladrome.fr/notice-3380

https://www.grignanvalreas-tourisme.com/patrimoine-cultur...