UA-165579653-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/03/2020

11/03/2020 – ST-ANDRE DE ROQUEPERTUIS – MARTINE créatrice de printemps.

20200311 3b.jpg

Une autre faiseuse de printemps : ANITA avec ses photos 

https://my.pcloud.com/publink/show?code=VZfL4nkZq6a1buceY...

et un diaporama ROBERT - WM

Robert - WM.mp4

La température est déjà bien clémente au départ de la randonnée. St-André de Roquepertuis est un de ces petits villages que l'on ne visite jamais, c'est pourquoi MARTINE nous le fait traverser par des ruelles très étroites, il en ressort tout le charme exquis des bourgades aux confins du Gard et de l'Ardèche, les derniers témoins d'un habitat d'antan.

La sortie du bourg est descendante et se profile en face le bois des Verdières, toutefois MARTINE nous laisse le temps d'aller admirer l'ancien lavoir. Dans le petit ruisseau, on voit des grenouilles qui plongent, un air de printemps, on en profiterait presque pour ne pas se presser.

Mais revenons au programme de MARTINE, il s'agit de monter dans les bois vus un peu plus tôt, la pente est assez marquée au commencement puis s'adoucit. Au sortir du bois, le chemin est relativement plat en direction du nord-ouest, un peu moins de trois kilomètres sont nécessaires pour atteindre Bornas, un superbe petit hameau dépendant de Montclus. Pour le plaisir des yeux, MARTINE nous y a réservé un panorama enchanteur sur la Cèze, d'autant plus magnifique que le soleil est de plus en plus généreux.

Le kilomètre suivant en montée est avalé avec plein d'allant, surtout qu'en plus MARTINE a promis la pause de midi. Ce moment de détente se passe dans une clarière inondée de soleil. Avant de repartir, à plus de 10 kms à l'horizon sud-ouest MARTINE nous montre le Mont Bouquet, nous le voyons mieux que lorsque nous étions à son pied mi-février.

Le début d'après-midi se fait tout gentillet en direction du hameau d'Alleyrac, nous serons sur la commune d'Issirac presque jusqu'à la fin. Juste avant d'y arriver, MARTINE indique les fabuleux Trois Becs, quelques amoureux de cette montagne se manifestent.

Après ce hameau, nous partons vers le sud, on peut maintenant parler de chaleur, MARTINE contourne Savan et nous dirige vers Sabonadière, c'est à se demander si nous ne sommes pas à la randonnée des "mille hameaux".

Le retour vers St-André se précise. A l'entrée du village, une ancienne pompe à eau est en bord de route, ANITA l'actionne … et miracle, elle fonctionne, l'eau coule.

Cette si belle journée se conclura par un arrêt à Goudargues, quelques boissons rafraîchissantes sont appréciées.

Même si on peut donner l'impression de se répéter, MARTINE, tu nous as encore offert une randonnée magnifique, un grand merci à toi. Un grand merci qui va également à tous les autres animateurs, nous sommes tellement heureux de ce que vous nous apportez, de la création de vos randonnées, sans oublier votre temps que vous ne comptez pas, la liste serait longue. Il serait complètement incompréhensible qu'on ne vous en remercie pas chaleureusement à chaque fois. Bravo à tous les animateurs.