Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/05/2022

Le 1er mai à Savoillans pour son 17ème printemps.

20220501.jpg

Les photos de JEAN MICHEL

https://photos.app.goo.gl/6VCw6iStCe5ELN5A9

et celles de MARIE-FREDERIQUE

https://photos.app.goo.gl/YrQdrok9A7L5Ds8a9

Le 1er mai, par définition une date synonyme d'un printemps qui se veut triomphant, c'est ce que nous allons connaître aujourd'hui.

14 randonneurs de l'ARPO ont répondu présents pour ce 17ème printemps du Toulourenc. Dix d'entre nous vont s'élancer sur le parcours vers la Borie de Piégu, trois ont choisi le Tour de Vicq, et un préfère la promenade nature.

Les dix premiers randonneurs de l'Arpo représentent les 2/3 du groupe qui s'élance donc vers la Borie de Piégu. PATRICIA qui habite par intermittence à Savoillans, va nous guider tout au long de la journée. Puisque 600m de dénivelé sont annoncés pour un parcours de 12 kms, il n'est guère surprenant de commencer à monter alors même que nous ne sommes pas encore sortis de Savoillans. Justement une petite parenthèse sur Savoillans, c'est un bien sympathique petit village, et du fait que nous étions arrivés un peu en avance, nous avons eu le temps d'admirer l'intérieur de l'église, mais surtout de prendre connaissance des 2 commerces, le café et la boulangerie nommée le Soleil Levain, plusieurs d'entre nous font leur commande de pain pour la fin d'après-midi, mais sur le moment on profite des viennoiseries avant de marcher.

Reprenons notre randonnée alors que les premières pentes se présentaient, ce qui surprend à l'abord de la partie champêtre, c'est ce vert intense de l'herbe, une herbe bien "grasse" qui ne souffre aucunement d'un manque d'eau.

Le puissant massif du Ventoux barre tout l'horizon, malgré tout le chemin file plein sud en longeant d'assez près le Torrent de la Sèpe, mais il se doit de zigzaguer lorsque le profil du terrain se cabre franchement. Et on monte encore et encore, il faudra atteindre le point 852 pour retrouver un profil un peu plus calme. Entre-temps, nous étions passés à côté de la Roche Pourrie, un nom bien singulier et pas spécialement rassurant, rien ne s'est écroulé.

Notre objectif la Borie de Piégu (la seule dans le secteur) est atteint bien avant midi, certes le groupe est en avance, mais puisque la pause était prévue ici, autant en profiter immédiatement.

L'après-midi, bien évidemment, le chemin descend de façon très tortueuse s'adaptant ainsi aux fortes déclivités directes, le Torrent de Fonsagnes est plus ou moins suivi, bien qu'il soit à sec aujourd'hui on devine les colères monumentales qu'il doit avoir lors des épisodes pluvieux, son lit de cailloux chaotiques est très révélateur.

Savoillans n'est plus très éloigné et semble être promis sous quelques minutes, lorsque PATRICIA nous dirige sur le sentier de la Charbonnière. Ce vestige d'antan est rapidement atteint, que MARIE se glisse facilement à l'intérieur n'est pas surprenant, mais que LICCIO en fasse autant on a l'impression qu'il ne cesse de se plier pour y parvenir.

D'étranges structures font leur entrée en scènes, elles sont l'œuvre de "Grandeur Nature", et vont nous accompagner un certain temps.

De retour à Savoillans, nous sommes toujours en avance, PATRICIA nous propose une petite boucle supplémentaire de 2.5 kms en direction du Rocher Guérin. C'est également l'occasion de parcourir un agréable sentier botanique, sans surprise on retrouve des essences identiques à celles découvertes 2 jours plus tôt avec DEDE à Sérignan.

Retour définitif à Savoillans, les sympathiques organisateurs nous offrent une collation généreuse et d'excellente qualité.

Les randonneurs concernés n'oublient de repasser à la boulangerie pour récupérer leur commande de pain … difficile de ne pas l'engloutir de suite tellement il paraît délicieux. Un petit verre de l'amitié est pris au café pour conclure.

zz JMLWM arial vert.jpg

 

Autres :

https://toulourenc-horizons.org/printemps-du-toulourenc/1...

http://grandeurnatureventoux.org/

 

Une suite avec MARIE-FREDERIQUE.

Nous l'avons souvent entendu le samedi matin sur France Bleu Vaucluse, nous parlant de randonnées,
et aujourd'hui, il sera notre accompagnateur sur ce beau chemin en direction de Montbrun les bains, Daniel Vilanova.
Nous empruntons tout d'abord le fond de vallée glaciaire, avec ses champs d'épeautre.
Des orchidées variées parsèment ces belles prairies d'un vert tendre.
Quelques bergeries éparses, où des patous vigilants gardent les troupeaux, ainsi que des bergers d'Anatolie toujours prêts à chasser le loup.
A travers les bois de chênes, de genévriers ou de pins un sentier nous mène en direction de Montbrun les Bains.
Nous ne trouvons pas de difficultés et progressons régulièrement.
Daniel nous propose une agréable pause pique-nique face au majestueux Ventoux, 1910m.
Nous amorçons la descente sur le pittoresque village médiéval de Montbrun les Bains.

Après avoir arpenter les calades fleuries entre le château (privé), le beffroi, le lavoir, l'église autrefois temple, nous arrivons sur les bords du ruisseau Toulourenc.
Il nous faudra le traverser, le sauter ou l'enjamber au gré de chacun puis nous hisser jusqu’au col de Vic.
Le sentier devient une large draille, et nous rejoindrons notre point de départ à Savoillans.
Nos amis de l'Arpo nous attendent, et nous partageons les boissons et délicieux gâteaux offerts par les organisateurs du village de Savoillans.
Mr le Maire nous remercie de notre participation à cette journée du Toulourenc, et espère nous revoir l'année prochaine...si vous le voulez bien!