UA-165579653-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/09/2020

25/09/2020 Le tour du St-Amand avec CHRISTINE

20200925 th-24995326369-1385x1039.jpg

Un reportage photos d'ANITA 

https://u.pcloud.link/publink/show?code=VZrHJJXZQ5upvRSNdWzpx0EkpK7R8h6lNp6V

20200925.jpg

Un autre regard avec JULIA

https://photos.app.goo.gl/ixKi3aWyxyJPGG3dA

On ne s'y attendait pas. Alors que le trajet aller jusqu'à Suzette s'était déroulé dans de bonnes conditions, nous eûmes une drôle de surprise au moment de nous élancer sur les chemins. Le ciel se couvrit très rapidement avec fraichissement de la température, une pluie inattendue s'abattit soudainement, quelques randonneurs durent malheureusement renoncer.

Après la pluie, le beau temps, et nous voilà partis. C'est bien sûr une montée qui marque le début de la randonnée, avec une pente modérée. CHRISTINE nous ayant annoncé le tour du St-Amand, une constante s'établira, toujours regarder à droite pour admirer ce massif couronné d'antennes, on ne peut pas se tromper. Le St-Amand avec son altitude de 730m domine l'ensemble des Dentelles de Montmirail.

Les cartes indiquaient une stèle deux kilomètres après notre départ. Au passage, nous vîmes qu'elle rendait un bel hommage à un cycliste Charles Milhe qui perdit la vie à cet endroit en 1978.

Cette première partie sur le côté nord-ouest du St-Amand très boisée offre un cheminement très agréable, mais attention aux flaques d'eau. Le Ravin de Prébayon se manifeste sur la gauche un court instant, au fond la vallée un bâtiment : La Romane.

Autre apparition un peu plus loin, "La Verrière" un surprenant ensemble hôtelier bien isolé en pleine nature.

CHRISTINE nous laisse un petit temps repos à mi-chemin au lieudit "Les Cyprès des Evêques". Peu après, nous changeons de versant pour nous retrouver côté sud-est, la végétation va alors nous laisser bien plus souvent des ouvertures, les panoramas sont évidemment dominés par sa majesté "Le Ventoux".

Même si le parcours ne s'est jamais avéré vraiment difficile, la lente descente vers Suzette est appréciée. Un dernier site se laisse admirer avant notre retour, le village du Barroux surmonté de son château.

Finalement dame pluie ne se sera invitée qu'au départ.

Avant de quitter Suzette, les randonneurs ne manquent pas de remercier CHRISTINE pour cette bien agréable randonnée.

Autour de la randonnée.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Suzette

https://www.avignon-et-provence.com/sites-naturels/dentel...