Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2022

26 janvier 2022. Cabrières d'Avignon, le Mur de la Peste - Là où nous emmène BERNARD.

20220126 Bernard.jpg

Les photos d'ANITA

https://u.pcloud.link/publink/show?code=VZImgrXZ2ETmvSoVY...

Un mix de JOSYANE, FRED et JEAN MICHEL

https://photos.app.goo.gl/q7GSGs8nQ66ZHX1D8

Un autre lien de FRED

https://www.relive.cc/view/vYvE5LEmwwv

Aujourd'hui la météo est dans la droite ligne de ce que nous connaissons depuis le début du mois, une gelée blanche à l'entame de la randonnée, pas ou peu de vent puisque le parcours est éloigné de la vallée du Rhône, une température qui devient de plus en plus agréable sous le soleil.

Le premier kilomètre légèrement montant permet d'atteindre le début du GR Mur de la Peste. A cet endroit BERNARD marque un temps d'arrêt et nous explique pourquoi ce mur a été érigé en 1720, un rempart qui ne fut hélas qu'illusoire pour empêcher la Peste de "Marseille" de pénétrer dans le Comtat Venaissin (alors indépendant du Royaume de France). 3 panneaux complètent le récit de BERNARD, ainsi que quelques autres plaques et la fameuse borne avec le médecin et son étrange "bec".

Loin de cette horrible tragédie, aujourd'hui pour une très charmante balade nous allons suivre sur 6 kilomètres le tracé du mur avec 400m de dénivelé positif sur cette portion. On constatera très vite que BERNARD a bien reconnu cette randonnée, en effet il n'hésite pas à nous faire prendre des petits sentiers qui suivent strictement le mur lorsque la piste principale s'écarte un peu, toujours se rattacher la vérité historique.

Il est 11h45 lorsque nous quittons le chemin, et pour être bien certain que notre pause de midi soit la plus agréable possible, BERNARD choisit cet endroit pour la respecter. Pause qui est marquée de la convivialité des petites gourmandises partagées et en prime la joie de vivre communicante de BERNARD.

En début d'après-midi, nous empruntons le GR6 pour une longue descente, par moment il est nécessaire d'être prudent, à l'ombre le chemin demeure givré et donc glissant, les vaillants randonneurs ne laisseront pas surprendre pour autant. La Fontaine d'Oule offre un cadre idéal pour la photo de "famille". Peu après la combe s'élargit, des falaises et nombre de rochers forment un décor des plus spectaculaires.

Au pied de la descente, BERNARD oblique vers Cabrières, l'occasion d'une dernière montée qui nous ramène dans un premier temps au mur que nous ne ferons que traverser.

Pour un dernier aspect culturel, BERNARD nous promène dans Cabrières, notamment autour du château où l'on découvre une plaque énonçant le massacre des Vaudois les 19 et 20 Avril 1545, quelle horreur.

Soyons heureux de notre époque et plus plaisants pour finir et remercier BERNARD.

Cette sublime randonnée restera gravée dans les mémoires, les petits-enfants de nos petits-enfants la raconteront encore aux petits-enfants de leurs petits-enfants puisque le simple fait d'évoquer une telle épopée leur donnera une bien plus longue vie que celle des grands-parents de nos grands-parents.

Ainsi naissent les légendes : ... tu sais en ce temps là, un monsieur prénommé BERNARD ...

zz JMLWM arial vert.jpg

 

Autres :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mur_de_la_peste

https://www.provenceguide.com/patrimoines-culturels/luber...

https://www.luberoncoeurdeprovence.com/decouvrir/villes-e...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cabri%C3%A8res-d%27Avignon

http://pertuisien.fr/imeven/MassacreVaudois.pdf