Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/10/2019

27/10/2019 POUGNADORESSE – ANDRE un grand retour gagnant.

20191027.jpg

Les photos de GUY ... magnifiques, à regarder absolument

https://photos.app.goo.gl/SdySFYi5mycKLSBm6

Première randonnée de la saison pour DEDE. Qu’allait-il nous réserver là-bas dans ce petit village du Gard ? Déjà un élément primordial pour bien réussir la journée : une excellente météo avec soleil, température douce et pas de vent, ensuite la bonne humeur de Dédé.

Quelques rochers particuliers marquaient notre sortie du village, le chemin s’orientait vers le sud, aucune difficulté notable, juste le plaisir de marcher. Après avoir franchi l’Alzon natif, nous entrions dans Masmolène et allaient commencer les surprises de Dédé. Une courte montée dans des ruelles pittoresques nous amenait à la Chapelle de la Tour (ou St-Pierre) construite au XIème siècle (merci aux bénévoles qui l’ont si bien restaurée). Avec la prise de hauteur, nous profitions de beaux panoramas.

Sans transition, Dédé nous faisait emprunter un sentier botanique bien divers et très riche en explications. Au début, ce sentier se déroulait au travers de quelques rochers plus ou moins singuliers, mais plus nous avancions et plus les rochers devenaient spectaculaires, un formidable chaos hélas trop peu connu qui ne laissait pas indifférent notre ami Guy qui photographiait sans cesse, quel enchantement.

Passage en bordure de La Capelle dont nous admirions le château, et Dédé nous propose la pause de midi au pied de l’ancien moulin à vent qui a été restauré en 2011 (il est même en état de fonctionnement). En prime : aire de pique-nique, tables, bancs, ombre ou soleil au choix, Dédé ne lésine pas sur notre confort.

Après-midi, nous repartons vers le nord, les chemins boisés sont toujours aussi agréables. La traversée de la Veyre se fait sans problème, elle est à sec malgré les grosses pluies récentes.

Encore quelques simples hectomètres et nous serons de retour aux voitures, mais point de chemins banals avec Dédé, on oblique à droite et soudainement nous arrivons à la « Pierre percée » un colossal amas rocheux percé comme son nom l’indique. L’équilibre des roches est-il précaire, mieux vaut ne pas trop se poser la question, quel formidable spectacle.

Pour ton retour aux « affaires », DEDE tu nous a vraiment ravis, et un grand merci pour ton festival de curiosités.

Autres :

http://www.lacapelle-masmolene.fr/

https://www.destinationpupg.com/explorer/bienvenue-chez-n...