Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/11/2022

16/11/2022 - Rando à Fontaine de Vaucluse avec Philippe

20221116_110903.jpg

Photos Michèle :

https://photos.app.goo.gl/gJLGw2KHVZdhaEuZA

Photos Philip :

https://1drv.ms/u/s!AmWvKGXRkLbNpnV-WX3KroJtZf7k?e=oiMgCk

Photos Anita :

https://my.pcloud.com/publink/show?code=VZvxW2VZzxj9XrMFd...

Le Département du Vaucluse a toujours apporté son soutien à un pastoralisme qui façonne les paysages,
réduit les risques d’incendie et entretient la biodiversité. Ces surfaces pastorales assurent tout ou une
partie l'alimentation des troupeaux mais l’urbanisme, les forêts reprenant leur droit, les espaces de
cultures vignes et oliviers, ont déplacé les zones d’élevage et la présence de troupeaux en transhumance
ont disparu.
Notre parcours aura vocation de faire découvrir des sentiers arborés très souvent en calade, bordés de
murs en pierres sèches, des bories à foison, un canal très agréable à longer, un aqueduc à traverser avec
une vue splendide .... mais pas de troupeaux.
Une descente sur Fontaine de Vaucluse depuis les Gâches qui se découvre peu à peu, le château des 3
Évêques, le village, le gouffre, la fabrique à papier.....Et des montées...... bref la nature ...
Programme du jour avec notre groupe de 28 randonneurs et une météo ciel azur et un soleil ...
Notre point de départ : Fontaine-de-Vaucluse, ce village de 600 habitants s'appelait autrefois Vaucluse :
la vallée close (Vallis Clausa,) il a donné son nom au département. Jusqu'en 1946 , il portera le nom de
Vaucluse-la-Fontaine bâtie autour de son exsurgence de la Sorgue, dans une vallée en cul-de-sac au pied
des monts de Vaucluse, entre Saumane et Lagnes à deux pas de l’Isle sur la Sorgue.
Derrière le cimetière Alt : 87 m parking non payant encore .... nous prenons la direction de Bondelon.
Une belle grimpette matinale. Arrivée sur un replat, plusieurs ruines témoins d’une présence humaine
passée.
Le sentier à droite est partiellement goudronné, puis pierreux et enfin en calade, ce qui nous amènera vers
le canal.
Une colline dans le brouillard nous laisse deviner une enceinte de pierres sèches : il s'agit de l’Oppidum
de Bondelon que nous contournons, propriété privée.
L’oppidum est un espace fortifié de l'époque romaine qui se caractérise par une surélévation, telle qu'un
plateau ou une colline, avec des défenses naturelles qui ont été renforcées, retravaillées par les hommes.
Au poteau balise Bondelon, alt 187 m : 1,46 km, nous prenons la direction Galas et restons sur le tracé
Jaune jusqu'au canal de Carpentras ouvrage servant à l'irrigation, long de 69 km. L'eau du canal de
Carpentras provient en très grande partie de la Durance et du barrage de Serre-Ponçon. Admirons les
champs d'oliviers en restanques. Je n’ai pas la température de l’eau !!!!
Nous traversons le canal par un pont de pierre et nous le longeons jusqu'à l’aqueduc. alt 89 m 3,21
km ; Édifié entre 1854 et 1857 le pont-aqueduc de Galas enjambe la Sorgue, avec ses 13 arches en plein
cintre de 9 mètres d'ouverture, sa longueur totale de 159 mètres et sa hauteur dépassant 24 mètres. C’est la réalisation la plus monumentale du canal de Carpentras. Construit dans un appareil associant pierre de
taille et moellons smillés, il a été choisi comme symbole de l'ensemble du canal lors de l'inauguration
officielle en 1857.
Nous traversons la Sorgue et profitons de la vue depuis l’aqueduc pour longer le canal jusqu'au premier
pont en pierre 300 m plus loin. Nous prenons le chemin empierré sur la droite jusqu’au carrefour avec
une route goudronnée (chemin des fayardes) et en face, nous empruntons le chemin des Pesades. Cette
route est jalonnée d'une multitude de constructions en pierres sèches de part et d'autre parfois même dans des propriétés privées. La citerne nous indique le chemin de droite et nous progressons sur un sentier en calade, en sous bois avec de chaque coté, un nouveau spectacle, un ravin, une gorge érodée peut-être une présence humaine lointaine ... Notre coin repas se fera au croisement des fayardes sur une zone herbacée bien abritée et ensoleillée.
Nous reprenons notre chemin direction "Les Soleillants" et après 100m, une nouvelle bifurcation. Nous
entamons la descente. Le chemin en calade, avec sur la gauche un mur en pierres sèches de toute beauté
et parfaitement rectiligne. De nombreux départs de sentiers qui devaient être, pour beaucoup, des accès
aux parcelles cultivées et privés. Dans un virage, un banc en bois, témoin d’un arrêt obligatoire pour
admirer le panorama.
Le retour, nous n’éviterons pas l’aller et retour jusqu’au gouffre. Passage obligé sur Fontaine de
Vaucluse, ne serait ce que pour admirer la Sorgue, sa couleur émeraude, constater le niveau dans le
gouffre toujours surprenant en fonction de la météo. Aujourd’hui pas d’eau ..

Recherche d’un bar ouvert !!? Pour ne pas terminer cette journée sans le pot de l’amitié ; c’est Bernard,
notre sauveur qui nous a trouvé au Hameau St Antoine, un bar avec une terrasse pour nous installer.
Direction notre parking et retour Orange.

Merci aux participants, aux serre fils Alain et Michel, Philip, les photographes du jour Anita Michèle et
Philip, aux animateurs présents qui ont assuré la sécurité en portant les gilets de couleur.

Philippe.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.