Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/01/2022

12 janvier 2022 - Une journée avec FRANCOIS et ALINE. Pont St-Nicolas et Gorges du Gardon.

20220112 F.jpg

Photos ANITA

https://u.pcloud.link/publink/show?code=VZrBv3XZI5zYWCtLc...

Photos CHRISTINE

https://photos.app.goo.gl/s7J7YHSkmH4dE6vn7

Comme souvent commençons par l'habituel point météo : pâle soleil d'hiver dans un beau ciel bleu, température fraîche, vent sensible à découvert et bien moindre dans les parties abritées, merci Dame Garrigue.

C'est justement quelques centaines mètres dans ladite garrigue qui nous amènent aux Gorges du Gardon, d'emblée les vues sont spectaculaires, au cours de notre cheminement nous dominerons la rivière de 100 ou 150m de haut. Lorsque FRANCOIS nous demande de nous retourner, c'est pour nous faire admirer le Pont St-Nicolas, une pure merveille qui paraît bien gigantesque pour ce paisible cours d'eau mouillant à peine ses piles. Il est presqu'impossible d'imaginer que lors d'une crue en 2002 le Gardon est passé à 3 mètres au-dessus du tablier, l'eau est montée au total d'une trentaine de mètres.

Tout le long de notre progression, il est bien difficile de détacher notre regard des gorges, et pourtant il est plus que nécessaire de faire attention où nous posons les pieds, les pierres chaotiques sont étrangement toutes trouées, aucun incident à déplorer puisque chacun reste vigilent.

Par un petit sentier à gauche, FRANCOIS nous invite à descendre le long de la falaise, au terme de ce petit détour nous parvenons dans une baume, d'étranges stalactites apparaissent sous le surplomb, en fait ce sont des accroches destinées à de la varappe. Un étrange et énorme trou vertical et cylindrique laisse entrevoir le ciel, on pourrait imaginer qu'il a été percé avec un forêt de plusieurs mètres de diamètre.

Après avoir repris le véritable chemin nous passerons à côté de ce trou qu'ANITA aura pris en photo du dessous … et du dessus.

Nous visitions rapidement une petite grotte prolongée sur le dehors par une maçonnerie en voûte, un abri qui semble servir de temps à autre.

Nous ne manquons pas le superbe panorama du Castellas, on ne s'en lasse pas.

Bien heureuse sera la pause de midi à l'abri du vent, les nombreuses petites gourmandises prennent quasiment le pas sur le pique-nique à proprement parlé.

En début d'après-midi, FRANCOIS n'en a pas fini avec les curiosités en nous amenant à la Grotte de la Trone, joyau qui hélas est fermé au public, c'est la contrepartie nécessaire à la protection de ce fragile et inestimable trésor préhistorique.

La moitié du temps, nous aurons entendu de surprenantes détonations, est-ce le fait d'une puissance étrangère qui nous envahirait, non d'après FRANCOIS ce ne serait qu'un proche camp militaire.

La garrigue sert de décor principal pour le chemin de retour dans ces terres autrefois à la population protestante.

C'est maintenant une bien plus belle lumière d'après-midi qui valorise encore plus le Pont St-Nicolas et les Gorges.  

En regardant l'imposant bâtiment à côté du Pont, MICHEL "sent" un péage ou un octroi dans les temps passés, excellente déduction lorsque l'on prend connaissance d'un site cité ci-après.

Et encore une randonnée d'une grande richesse, un grand merci à FRANCOIS et ALINE.

zz JMLWM arial vert.jpg

 

Autres :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pont_Saint-Nicolas_de_Campa...

http://www.nemausensis.com/Gard/ImageMois/PtStNicolas/PtS...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Baume_Latrone

http://www.creap.fr/Baume-Latrone.htm

https://fr.wikipedia.org/wiki/Garrigue

 

Crue subite du Gardon.

https://www.youtube.com/watch?v=aXbEL5BDvMQ&t=10s

 

 

Les commentaires sont fermés.