Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/10/2021

27/10/2021 - L'ARPO en Drôme Provençale avec BERNARD.

20211027 Rémuzat.jpg

Les incroyables prouesses photographiques d'ANITA

https://u.pcloud.link/publink/show?code=VZcvjOXZPQroT9g66...

Grosse incertitude pour les randonneurs en arrivant à Rémuzat, la température vint de chuter à 3°C, d'un côté des brumes à l'aspect irréel, de l'autre un beau ciel bleu, où va nous emmener BERNARD ? Fort heureusement sa randonnée a choisi le soleil.

Nous longeons les rivières, quelle tranquillité en ce petit matin, les couleurs automnales sont resplendissantes, de plaisantes et riantes conversations flottent dans l'air. L'agréable fond de vallée baigne encore dans l'ombre et se donne en contraste avec le haut des falaises ensoleillées, quel spectacle, nous sommes si heureux d'être là que nous avons déjà oublié un certain petit détail.

Brusquement, le petit détail est là, il s'agit d'escalader la falaise qui va nous conduire au Rocher du Caire. Même si le chemin est bien entretenu et équipé d'une échelle et de lignes de vie, le dénivelé est exigeant et la progression se fait bien lente. Au cours de cette montée, sur quelques dizaines de mètres, le sentier est comme taillé dans la roche et donne l'impression qu'il aurait pu servir d'abri aux peuples Néandertal ou Cro-Magnon. Avec cette sensation préhistorique, il n'en fallait pas plus pour libérer l'esprit imaginatif de MARIE qui voit dans un rocher comme un tête de mammouth avec sa trompe, c'est fort ressemblant tout de même.

Le Rocher du Caire marque la fin de cette redoutable montée, tellement redoutable qu'il est interdit d'en effectuer la descente. Un peu plus loin nous atteignons la Croix qui marque le début d'une autre étape, BERNARD nous mène désormais sur le chemin de crête du Rocher de St-Auban.

Autant dire que sur deux bons kilomètres, ce ne sont que fabuleux panoramas sur les deux côtés. A cela s'ajoute le ballet incessant des vautours, l'un deux passent assez près de nous, quelle envergure !

Toute ensoleillée est la pause de midi au Col de St-May. En début d'après-midi, une descente nous permet de rejoindre le GR de Pays Tour des Baronnies Provençales, nous aurons à le suivre jusqu'à la fin.

Vers la fin BERNARD fait un petit détour pour nous montrer un étrange site fait d'énormes blocs éboulés depuis la montagne, c'est comme si Sisyphe s'était débarrassé par vengeance de tous ses rochers qu'il était condamné à remonter sans cesse. Beaucoup moins tourmenté notre dernier point d'intérêt, nous nous arrêtons quelques minutes à la Chapelle St-Michel bel édifice du 13ème siècle.

De retour à REMUZAT, nous ne manquons pas de remercier pour sa randonnée très variée.

Quelques détails :

https://www.dromeprovencale.fr/notre-destination/nos-esse...

https://www.dromeprovencale.fr/loisir/les-bons-plans-a-pi...

https://www.baronnies-tourisme.com/patrimoine-culturel/ch...

20211027_124814.jpg

Les commentaires sont fermés.