Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/05/2021

30/05/2021 - Régalons-nous, sans modération, des Gorges du Régalon - ALAIN et ANITA.

20210530.jpg

Les souvenirs photographiques d'ANITA

https://u.pcloud.link/publink/show?code=VZ8cx9XZ9vGQhNsoX...

Il est précisément 9h 23mn 32s lorsque les randonneurs s'élancent à l'assaut du Luberon par la face sud. Il est bien normal que les premières pentes apparaissent dès le départ, toutefois nous sommes loin de nous douter de ce qui nous attend. Après 500m, nous arrivons dans une sorte d'entonnoir avec des falaises qui se resserrent, nous entrons dans les Gorges du Régalon, et ça ne se resserre pas "qu'à moitié", parfois la largeur est même inférieure à 50cm et les parois font plus de 10m de haut. La progression n'est pas facile lorsque nous devons plus ou moins escalader des rochers qui s'avèrent légèrement glissants, malgré tout ce n'est pas un réel souci pour les 8 randonneurs aguerris. Une chose est certaine, on ne risque pas d'y croiser Hannibal et ses éléphants, ce serait beaucoup trop étroits pour eux. A mi-parcours, un petit renfoncement donne l'illusion d'une salle calcaire, au sol, de petits cairns suggèrent la présence de pénitents figés dans le temps. Finalement, c'est un peu à regret que nous parvenons au bout des ces gorges, ce fut vraiment un moment unique.

Le cheminement se poursuit ensuite de façon plus traditionnelle puisqu'il s'agit d'atteindre la ligne de crête, cela ne se fait pas tout seul et demande bien des efforts, mais plus on monte et plus il nous est possible de profiter des paysages. Notre pause de midi se fait dès notre arrivée à cette ligne marquée par une longue piste que nous suivrons en début d'après-midi.

La partie descente sera prise au niveau du Bastidon du Pradon, nous n'y sommes pas encore arrivés qu'une odeur de fumée est ressentie, immédiatement nous "revivons" nos précédents passages en ces lieux, lorsque notre ami Guy nous y emmenait et nous préparait des grillades, de bien beaux souvenirs.

La descente s'avère plus rapide que la montée, mais nécessite beaucoup d'attention, aucun incident, et nous sommes dans le bon sens pour admirer sans cesse ces magnifiques panoramas.

La randonnée se conclut après 19.62 kms et 666m de dénivelé. Nous ne pouvons que remercier infiniment ALAIN et ANITA pour cette balade. Aucun panorama si ce n'est le ciel dans les Gorges du Régalon, mais quel spectacle !!!

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gorges_de_R%C3%A9galon

https://www.parcduluberon.fr/un-quotidien-a-preserver/mil...

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.