Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/02/2021

24/02/2021 - De ROCHEFORT-DU-GARD à TAVEL, une randonnée signée ROBERT.

20210224 rochefort.jpg

ROBERT photographe et narrateur exquis.

https://photos.app.goo.gl/7nwsYQVqUUGnmZEV7

Ce matin, le brouillard nous a contraint à inverser le sens de la randonnée. Par conséquent la Nef Solaire devint le premier de nos deux principaux objectifs.

Cette Nef Solaire est une œuvre monumentale représentant un énorme cadran solaire (entrecroisement de deux pyramides). Cette sculpture de béton et d'acier d'un style contemporain, a été édifiée en 1993 fruit d'une collaboration entre le sculpteur Odile Mir, l'astronome 'Denis Savoie et l'ingénieur Robert Quenot. Elle est située au niveau de l'aire de service de Tavel Nord sur l'A9 Cette Nef solaire est surprenante par sa taille démesurée. Ce qui est certain, au moins, celle-ci ne migrera pas en Roumanie. Tout prochainement, un nouveau dispositif sera installé lui permettant une rotation de 15° afin de pallier aux deux décalages horaires annuels, les travaux devraient être terminés le 31 mars au soir pour rendre le système opérationnel dès le lendemain.

Contrairement à ce qui était donc prévu initialement, nous abordons le sanctuaire de Rochefort du Gard dans le sens descendant. Nous nous trouvons devant le sanctuaire Notre Dame de Grace. Erigé en 789, en réalité c'est au départ une mini chapelle de (12m sur 6m). A la fin du XVII' siècle la chapelle agrandie et restaurée devient l'église Notre Dame de Grace (1696), elle est composée de trois nefs, un monastère est accolé. Après la Révolution, la destruction est envisagée, mais seulement le monastère est en ruine grave, le sanctuaire est malade. L'ensemble fût rénové.

Légende : Charlemagne aurait fait édifier la chapelle en souvenir de ses armées victorieuses des Sarrasins et de Charles Martel son grand père mais surtout pour son père Pépin le Bref vainqueur des armées arabes sur le plateau de Signargues au-dessus de Rochefort du Gard. C'est un lieu de pèlerinage depuis le XIIème siècle. A l'époque, un berger trouve une statue de la vierge dans une cavité et au même moment la foudre fit éclater les roches de la montagne.

Après être parvenus au calvaire monumental composé de 3 croix imposantes, le somptueux Chemin de Croix sert de descente finale. D'un point de vue sportif et même spirituel c'est une sorte d'anomalie, mais ce matin le brouillard ne permettait pas d'en profiter visuellement, de plus l'humidité aurait provoqué de forts risques de glissade. En entrant dans Rochefort du Gard par la RD976, nous étions toujours surpris de voir tous ces petits mausolées éparpillés sur le flanc d'une colline, désormais nous avons l'explication, ces 15 petits édifices de style oriental sont tout simplement les stations du Chemin de Croix.

Petite documentation.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Rochefort-du-Gard

https://monumentum.fr/sanctuaire-notre-dame-de-grace-pa30...

http://www.nemausensis.com/rochefort/LivTrenquier/RocNotD...

https://www.tourismegard.com/tavel/la-nef-solaire/tabid/2...

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Nef_solaire

 

Les commentaires sont fermés.