Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/01/2020

12/01/2020 GAUJAC - L'Oppidum en suivant DEDE

20200112 5.jpg

ANITA nous surprend toujours avec ses excellentes photos

https://my.pcloud.com/publink/show?code=VZebWBkZQr9XK8hOQ...

Petite fraîcheur matinale en ce début de randonnée, les premières pentes n'étant pas pour tout de suite, DEDE nous imprime un pas modérément soutenu pour nous réchauffer. Ainsi, nous découvrons partiellement le château qui est très encastré dans le village.

Nous quittons le bourg en direction du hameau de Sagriès où DEDE nous fait découvrir la charmante chapelle Saint-Saturnin, il ne manque de nous en rappeler l'historique, construction au XIème siècle notamment.

Maintenant, il s'agit d'arriver en haut de la colline St-Vincent, la pente n'est pas spécialement sévère, mais bien sûr les tenues vestimentaires vont s'alléger peu à peu.

Parvenus à l'Oppidum, nous y restons un petit moment, il y a "de quoi voir". DEDE nous montre déjà la partie romaine, là où se dressaient le temple carré d'Appolon et les thermes. Puis nous traversons le village médiéval, les explications ne manquent pas sur place. Des pages historiques de plus en plus lointaines.

Notre sympathique randonnée se poursuit dans les bois, la température s'adoucit sous l'effet d'un soleil généreux. Le chemin légèrement descendant nous amène finalement au niveau de la Veyre, il est midi, toutefois le sol étant trop humide au goût de DEDE qui est toujours très soucieux de notre confort, nous remontons la colline pour atteindre le chemin de crête, le terrain est bien plus sec et ce sera la pause.

L'après-midi s'annonce beaucoup plus simple, nous redescendons dans la vallée de la Veyre. Nous franchissons à gué la rivière en deux occasions, quand soudain après la deuxième traversée nous sommes surpris par l'impressionnante chevauchée fantastique d'une horde mécanique sauvage, trois motos bien décidées à en découdre avec les lieux humides, à chacun ses loisirs.

Tout doucement, nous revenons à Gaujac, encore un petit tour dans le village et nous remercions DEDE pour cette si belle randonnée.

Autres :

http://www.gard-provencal.com/vv/gaujac.htm

https://fr.wikipedia.org/wiki/Chapelle_Saint-Saturnin_de_...

http://www.gard-provencal.com/sites/oppidum.htm

Après la Drôme Provençale, nous avons le Gard Provençal, existe-t-il la Provence Provençale ? Toujours est-il que Provence est un nom bien porteur.

Commentaires

Cette randonnée me rappelle que de bons souvenirs Bises à vous tous
Annick

Écrit par : Annick | 14/01/2020

Cette randonnée me rappelle que de bons souvenirs Bises à vous tous
Annick

Écrit par : Annick | 14/01/2020

Les commentaires sont fermés.