UA-165579653-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/01/2020

08/01/2020 ROUSSAS - 1ère randonnée de l'année, la belle reprise de MARIE-FREDERIQUE

20200108 L.jpg

Photos et un petit mot d'ANITA

Merci MARIE-FREDERIQUE pour cette jolie balade.

https://my.pcloud.com/publink/show?code=VZmTOfkZTM3WCKByD2mKgqj7X9dsOzMKWfW7

20200108 Robert.jpg

Notre reprise vue par ROBERT

https://photos.app.goo.gl/TVZNCq2GKny4twtK8

Ce mercredi 8 janvier, c'est enfin la reprise des randonnées après les fêtes, un moment tellement attendu que 45 randonneurs sont présents, un record pour un mercredi.

La petite fraîcheur matinale est bien vivifiante au départ, mais nous savons que la météo annonce une belle journée ensoleillée avec un vent très faible.

Dès le départ, une sympathique montée nous attend, les courtes parties raides sont sans excès, très vite des randonneurs éprouvent déjà le besoin d'enlever une "épaisseur". Nous empruntons un petit sentier "animalier" très plaisant.

Ce premier effort, MARIE-FREDERIQUE le récompense magnifiquement lorsque nous arrivons sur le site du Sanctuaire St-Joseph. Nous admirons l'église du Grand Sanctuaire que nous ne pourrons pas hélas visiter malgré les demandes de MARIE-FREDERIQUE auprès des services concernés. La crèche située dans l'ancienne chapelle n'est pas très visible, un grillage masquant la vue, heureusement ANITA jamais à court d'astuces parvient à la photographier. MARIE-FREDERIQUE fort bien documentée nous livre tous les secrets des lieux. Avant de continuer, nous ne manquons d'admirer les alentours tables d'orientation à l'appui, très belle vue sur le château de Roussas (XIIème siècle) et sa Chapelle St-Germain.

Les kilomètres suivants nous mènent à l'Oppidum du Moulon, un lieu bien surprenant, MARIE-FREDERIQUE ne tarit pas d'explications sur le riche passé de ce site datant du premier âge de fer (cf brochure en bas de page).

Ensuite, sans transition, changement d'époque, nous sommes au parc éolien de Roussas, les pales tournent assez lentement. Une douce mélopée se laisse entendre, certains auront certainement reconnu le Chant des Eoliennes … avec un peu d'imagination.

Et c'est la pause de midi qui se conclura avec de nombreuses gourmandises. L'ancien dieu égyptien Rê nous inviterait presque à une sieste, tellement ses rayons sont chauds.

Début d'après-midi, nous apercevons le vol gracieux de nombreux oiseaux, premier signe d'un précoce printemps ? des cigognes ? Non, la réponse tardera et se fera lorsque des senteurs nous entoureront d'abord légères, subtiles et légèrement aromatisées, puis plus insistantes, alors le charme s'effondrera soudainement. Nous sommes à proximité d'un centre d'enfouissement, ce ne sont que des mouettes avides qui tournoient.

Plus romantique aura été le Chemin des Cambalans en descendant la Combe des Baumes, beaucoup de rochers superbement travaillés par la gouge des eaux. La température est très agréable.

Enfin, retour tranquille à Roussas. Désolé de ne pas avoir été plus bref pour résumer ta randonnée, MARIE-FREDERIQUE, il y avait tant à dire que tout n'aura pas été dit malheureusement. Tous, nous t'adressons un grand merci.

Quelques plus : 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Roussas

https://www.provenceweb.fr/f/drome-provencale/roussas/roussas.htm

https://openagenda.com/jep-2016-auvergne-rhone-alpes/even...

et un PDF sur le site du Moulon : Sergent-Le_Moulon_131-139.pdf

Les commentaires sont fermés.