Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/12/2019

15/12/2019 ENTRECHAUX - ALAIN nous emmène par des chemins d'un incroyable beauté.

20191215 1.jpg

Impressionnantes photos d'ANITA

https://my.pcloud.com/publink/show?code=VZFmshkZB2caIf5F8...

20191215_114137.jpg

Et d'autres aussi intéressantes de JEAN MICHEL (F)

https://photos.app.goo.gl/BeSRc8jQf8ATRsDS7

Un temps très agréable et ensoleillé pour décembre, 17 randonneurs s'élancent tranquillement sur cette randonnée dominicale, après quelques centaines de mètres on peut se retourner pour admirer le château d'Entrechaux, l'admirer rapidement car la suite va nous occuper autrement.

Nous avons à gravir le Collet Blanc, cette jolie grimpette nous met en condition, il s'ensuit une descente qui commence le long du Vallat Pater Noster et se termine au "Pont Vieux". A ce moment, le paysage devient grandiose, nous sommes dans les gorges du Toulourenc. La rivière présente un bon débit et ses eaux sont d'un remarquable vert-émeraude, les falaises opposées (côté Drôme) nous impressionnent de leur majesté.

Que se passe-t-il pour nous ? La progression est lente, ALAIN avait prévenu : passage de barres rocheuses. La prudence est de mise, les rochers s'avèrent glissants, le balisage est moyen-moyen, des ronds jaunes indiquent le chemin de façon trop parcimonieuse, des lichens "farceurs" de même couleur nous trompent parfois, heureusement qu'ALAIN et ANITA connaissent leur "affaire".

Dès que c'est possible, nous admirons le Toulourenc et les falaises, quel spectacle inoubliable. Certains auront aperçu des chamois, et l'on peut distinguer la Chapelle Notre-Dame des Anges.

Cette alternance de passages techniques et de plaisir visuel nous accompagne jusqu'à 12h30, nous sortons comme à regret des gorges même si la fatigue se fait un peu sentir, c'est la pause de midi.

L'après-midi, nous retrouvons un programme beaucoup plus classique puisque nous allons suivre le GR91 un long moment, quelques bonnes montées et descentes se succèdent, c'est un ravissement que de cheminer ainsi dans ces forêts.

Vers la fin, ALAIN tente un petit raccourci, mais après quelques hectomètres il doit renoncer, trop d'eau. Toutefois un aspect positif, nous avons découvert les sources multiples du Ruisseau de Riaille. On contourne le lieudit des "Granges Brulées" qui est surmonté d'une colline appelée "La Pierre à Feu", singulière association de noms.

ANITA, comme pour reprendre une de tes expressions : on s'est régalé.

Au moment de repartir, nous ne manquons de remercier ALAIN et ANITA qui nous ont offert une superbe randonnée.

Quelques plus : 

Regarder le sous-article Chapelle Notre Dame des Anges dans : http://mollans.info/patrimoine/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Toulourenc

Un peu hors saison : https://www.avignon-et-provence.com/lieux-de-baignade/gor...

Les commentaires sont fermés.