Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/10/2019

2/10/2019 : Les 3 Becs - MICHEL nous offre une randonnée ... la plus inoubliable.

20191002 B Ch.jpg

Les photos de CHRISTINE entrent en scène

https://photos.app.goo.gl/NgfW3x1mHiKPCZ378

20191002 3 Becs JMF.jpg

JEAN MICHEL (F) complète le reportage photographique

https://photos.app.goo.gl/zjU75yaMWom5dxoU7

20191002 3 Becs Fred.jpg

et FRED nous offre également ses photos panoramiques

https://photos.app.goo.gl/QM34V8aM2yN8nrU26

20191002 3 Becs Anita.jpg

Photos ANITA ... juste avant d'entrer dans le froid

https://my.pcloud.com/publink/show?code=VZn2cRkZ7mCsWj0ds...

Merci Michel pour cette superbe balade. ANITA

Aujourd’hui, c’était un programme tout à fait exceptionnel que nous proposait MICHEL : Les 3 Becs.

Malgré l’heure matinale du départ, et bien que la randonnée apparaisse redoutable, ce sont 18 randonneurs qui partirent vers cette fabuleuse aventure, 4 « vétérans des 3 Becs » et 14 « novices ».

Sur place, le départ se situait au parking près de « l’auberge des Dauphins ». Les premières pentes étaient immédiates, nous remontions le cours de la Vèbre par la Grande Combe et faisions connaissance avec la forêt de Saou. Une forêt qui prenait des aspects primaires et bien mystérieux, la clarté du jour ne semblait pas réussir à y pénétrer du fait de l’encaissement au fond ce synclinal, la Vèbre ayant également creusé des gorges profondes, un vrai spectacle minéral. Pas de vent, la moiteur des pluies récentes, l’effort, nous avions chaud.

Au sortir de la combe, en arrivant au « Pré de l’Ane », conditions radicalement différentes. Un vent de plus en plus violent allait nous accompagner sur toute la partie sommitale, des températures de 7°C environ, un ressenti proche de 0. Il fallait s’habiller très chaudement, le brouillard jouait avec les sommets, tantôt un était visible mais en laissant à peine le temps de prendre une photo avant d’être pris à nouveau dans de fugaces nuées, puis c’était au tour d’un autre som… non Bec.

Même si les conditions météorologiques nous paraissaient épouvantables, nous touchions à l’essence même de notre randonnée : l’enchaînement du Veyou (1589m), le Signal (1559m) et la Roche Courbe (1545m), les 3 Becs, nos 3 Becs le temps de notre passage, une joie sans commune mesure.

Le chemin se poursuivait côté Nord-Est avec des « Becs » mineurs, les nuages s’estompant quelque peu, la splendeur des paysages s’étalait de plus en plus, que de photos à chaque trouée.

Le retour en descente se faisait par des chemins plus simples.

21 kilomètres, 1500m de dénivelé.

Un grand merci à MICHEL pour cette randonnée grandiose, un vrai « monument » que nous avons tous apprécier, inoubliable !!!

Le saviez vous ?

https://www.ledauphine.com/drome/2016/08/06/les-trois-bec...

http://www.etudesdromoises.com/pages/pages_revue/resumes_...

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-al...

20191002 3 Becs JMc.jpg

Photos JEAN MICHEL (L)

https://photos.app.goo.gl/wDP6Zuhfzajcmdsq8

 

Commentaires

bon retablissement Robert.
la photo entraine une déclaration d'incident.
.

Écrit par : marie-frederique | 04/10/2019

au cours de la chute dans les feuilles mortes ma chaussure c'est coincée dans une racine et le genou à craqué "un peu" mais j'ai pu continuer. Le soir la douleur se faisant sentir je suis allez au urgences. La radio confirme une bonne entorse mais pas de fracture. Je porte une attelle appripriée pendant 8 jours.

Écrit par : surjus | 04/10/2019

Les commentaires sont fermés.