Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/05/2018

02/05/2018 AIGUEBELLE - Les Citelles et Tour Montlucet, les sentiers d'ANDRE

20180502 DSC_1578.JPG

Les photos de GUY

https://photos.app.goo.gl/F4BoTiDCjUMMtqMv8

20180502.jpg

Et celles d'ANITA

https://my.pcloud.com/publink/show?code=kZ3aGm7ZHTkx4EKnI...

Merci Dédé pour cette belle balade. Anita

Et quelques lignes résumant tout l'intérêt historique de la randonnée de Dédé.

Extrait publication de « lieux-de-retraite.croire.la-croix.com ».

Abbaye Notre Dame d'Aiguebelle 
Montjoyer (26230)

Entre Montélimar et Grignan, L'abbaye Notre-Dame d'Aiguebelle est un lieu de toute beauté pour se ressourcer en Dieu. La fondation de l'abbaye remonte à 1137. Le monastère est bâti dans un vallon isolé, selon la tradition cistercienne, au confluent de trois ruisseaux, d'où son nom de "la belle eau", Aiguebelle. L'hôtellerie accueille les retraitants, groupes, aumôneries, qui cherchent un lieu de ressourcement spirituel. Ils sont invités à participer aux offices de la communauté. 

 Extrait publication de « cartepatrimoine.ladrome.fr »

Le hameau de Citelles fait partie de la commune de Montjoyer. La chapelle Saint-Barthélémy a été construite en 1673. Bâtie en moellons de calcaire et de grès, voutée en tuf, la chapelle adopte un plan simple qui perdure depuis l'époque romane. Courte nef voutée en plein cintre-abside en cul-de-four, génoise à trois rangs, mur pignon de façade percé d'une porte. 

Autre extrait publication de « cartepatrimoine.ladrome.fr »

Le hameau du Fraysse fait partie de la commune de Montjoyer. La chapelle Saint-Joseph a été construite en 1664. Les peintures qui ornent l'abside sont du 19e siècle. En 1870, pour éviter aux écoliers du Fraysse et de Citelles un long et pénible trajet pour rejoindre Montjoyer, les autorités font construire contre la chapelle une école qui fermera en 1902. 

Extrait publication de « patrimoine.rhonealpes.fr/dossier/donjon-dit-tour-de-montlucet »

La tour de Montlucet appartient à l'époque médiévale au mandement de Rochefort-en-Valdaine. Elle fait partie du réseau de fortifications lié au centre du mandement, mis en place avant le milieu du XIIe siècle, dans le but de surveiller le territoire. Visible de presque toute la Valdaine, elle permettait de contrôler la haute Citelle, ce qui n'est pas possible depuis le château de Rochefort. Selon des études archéologiques, un séisme a partiellement détruit cette tour probablement au cours du XIIe siècle, mais elle fut reconstruite aussitôt.